facebook twitter linked_in instagram

Vous tenez à entretenir de bonnes relations? Parfait. La Brasserie Omer Vander Ghinste vous facilite la tâche grâce à nos colis...

Comme les années précédentes OMER. Traditional Blond vais en tournée du début d'Avril à fin Octobre par des...

L’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture a inscrit la culture de la bière en Belgique sur la...

À l’occasion du European Beer Star 2016 à Nuremberg, la Tripel LeFort a ét...

Dans un monde numérique en constante évolution, un site web est toujours important.

OMER. vous présente le...

Bellegem, le 24 septembre 2015 – La Brasserie Omer Vander Ghinste est mise à l’honneur. Elle s’est en effet vue décerner un...

The Belgian Beer and Food Magazine brings stories of Belgian Breweries to the internatiol market! Discover their latest tribute to Brasserie LeFort

...

Vous pouvez lire l'article complet en téléchargeant le fichier PDF ci-dessous.

...

Le 18 novembre 2012, Bert Kruismans et Pierre Theunis sont passé à la Brasserie Bockor. Ci-dessous vous pouvez regarder l'émission...

Vous tenez à entretenir de bonnes relations? Parfait. La Brasserie Bockor vous facilite la tâche grâce à nos colis cadeaux qui...

Dans un road-movie belgo-belge parfumé au houblon, un Wallon emmène un Flamand à la découverte des bières de sa r...

Un zeste d'histoire

Bières Omer Vander Ghinste

En 1892, Rémi Vander Ghinste achète  une maison avec les bâtiments connexes d’un brasseur pour son fils Omer de 23 ans. Cette même année, les premiers barils de Ouden Tripel (l’actuelle Vanderghinste Oud Bruin- une spécialité de la Flandre Occidentale du sud) roulent déjà  sur ​​les pavés de Bellegem.

Il distribue sa bière par charrette, tirée par un cheval, dans un rayon de 15 km autour de la brasserie. Comme les marques n'existaient pas encore à l’époque, il a donné son propre nom à sa bière, les « bières Omer Vander Ghinste ». Omer Vander Ghinste épouse une fille de brasseur, Marguerite Vandamme. Elle était la petite-fille de Felix Verscheure, propriétaire de la Brasserie LeFort  située sur  « het Plein », une place à Courtrai.

Grâce à elle, la bière d’une petite brasserie de village fait son entrée dans la grande ville; de nombreux cafés à Courtrai reçoivent comme  publicité des vitraux sur ​​lesquels scintille l’inscription  «Bières Omer Vander Ghinste ». Quand, en 1901, leur premier fils naît, ils l'appellent Omer en toute logique. De cette manière, les vitraux coûteux pourront également servir pour la génération suivante. Ce fut le début d'une tradition familiale : depuis, la brasserie est systématiquement dirigée par un Omer.

Toutefois, pendant la Première Guerre mondiale, Omer Vander Ghinste est amené à  fuir à Paris. Il y réside brièvement dans la rue des Jacobins. C’est là qu’était érigé le célèbre monastère dominicain Hospice Saint-Jacques. Celui-ci fut la source d'inspiration pour la bière ‘Cuvée des Jacobins’, qui est à 100% une bière de foudre.

Bockor

Dans les années 20, la pils, issue de Tchécoslovaquie commence son ascension. Le consommateur se détourne des bières spéciales régionales et exige des bières à basse fermentation. En vue du brassage de ce type de bière, une tour pour la basse fermentation fut construite à la brasserie et  caractérise aujourd’hui encore le paysage du village de Bellegem. La bière est commercialisée avec succès sous le nom Ghinst Pils, c’est seulement dans les années 30 que le nom a changé pour laisser place à Bockor.

Dans les décennies suivantes Bockor restera la bière la plus importante de la brasserie. Pour des raisons commerciales, le nom de la brasserie est modifié en 1977 pour donner Brasserie Bockor.

Fermentation spontanée

Pourtant, la famille Vander Ghinste continue toujours à brasser des bières à haute fermentation et à fermentation spontanée. 

Pour la préparation de la bière à fermentation spontanée, on refroidit le moût après le brassage dans la cuve de refroidissement en haut de la tour de la brasserie. Lors de ce processus, le moût capte les levures sauvages présentes dans l’air. Ensuite, la bière mûrit pendant 18 mois en fûts de chêne (appelés foudres). Cette bière sert de base pour différentes bières :  Vanderghinste Oud Bruin, Kriek Jacobins, Kriek Max et Rosé Max. La Cuvée des Jacobins est à 100% une bière à fermentation spontanée, mûrie pendant 18 mois en fûts de chêne.

L’ascension  des bières spéciales

En 2008, une nouvelle bière à haute fermentation est brassée, OMER. Traditional Blond. Cette bière blonde à haute fermentation refermentée en bouteille est l’aboutissement de 120 de tradition brassicole. A la fois le nom et l’image datent de l'origine de la brasserie et des vitraux où tout a commencé. Omer. gagne rapidement des prix internationaux tels que la European Beer Star et la World Beer Cup.

Les autres bières aussi continuent à remporter des prix. En 2011, la Kriek Max fut élue meilleure Kriek au monde aux World Beer Awards, et en septembre 2011, Bockor fut élue meilleure pils du pays.

Fin 2013, 5 ans après le lancement de OMER. Traditional Blond, LeFort est présentée. Cette bière de dégustation de 9°  sombre et complexe est également une bière de haute fermentation avec refermentation en bouteille.

Cette bière est un hommage à Félix Verscheure, fondateur de la Brasserie LeFort (Courtrai), qui brassait de 1854 à 1911 principalement des bières brunes fortes. Après sa mort, la brasserie est revenue à sa petite-fille, Marguerite Vandamme, qui était déjà marié à Omer Vander Ghinste. Très vite, les activités prennent fin à Courtrai et sont  transférées à Bellegem.

Pour mettre en évidence plus de 120 ans de tradition brassicole étalée sur  5 générations de Vander Ghinste, la brasserie retrouvera son appellation d’origine Brasserie Omer Vander Ghinste en 2014.

En 2016, la brasserie présente de nouveau une nouvelle bière: Tripel LeFort.

Brasserie Omer Vander Ghinste brasse des bières de caractère d’après des recettes authentiques et de manière traditionnelle tout en s’adaptant aux techniques modernes. Elle espère ainsi perdurer encore de nombreuses générations.